RAPPEUR DE LEGUMES

RAPPEUR DE LEGUMES

Je râpe dans ma cuisine
Pas sur une musique
Mais du gruyère
Putain l’aubergine
Veut faire la nique
À l’économe, c’est la misère.
Qu’est ce que c’est ce bordel
Je sens une hostilité
Des pommes de terre
Pourtant elles ne sont pas nouvelles
Elles ne se laissent pas faire
Quand la lame de mon couteau
Les coupe en morceaux.

Je suis le rappeur de légumes
Je balance mon style
A coup d’ustensiles.
Je suis le rappeur de légumes
J’impose mon flow
Entre le persil et la ciboulette
A coup de ciseau.

J’épluche je râpe
Mais je sens les courgettes
Qui ne veulent pas
Lâcher la grappe
Aux raisins près de moi
Pour une histoire de vin.
Voilà que les poireaux
Veulent mettre une carotte
Au persil haché fin.
Même ces oignons en morceaux
Veulent mettre une biscotte
Au sel fin
Qui se la coule douce dans l’eau.

C’est un véritable carnage
Dans cette eau salée,
Les aubergines toujours sages
Se mettent à se mélanger
Aux courgettes ; aux poireaux
Les carottes et les pommes de terre
Ne veulent pas rester sur le carreau
Se mélangent aussi dans cette guerre
Je ne sais plus du tout
Si je deviens fou
En voyant des légumes
Entrer dans une danse
Alimentaire c’est peut être mon rhume
Qui me met en transe

Je suis le rappeur de cuisine
J’impose mes rimes
En tournant les aliments
Dans ce faitout.
Je suis le MC de la cuisine
J’imprime
Mon style en jetant
Les épluchures à la poubelle
Cuisiner en râpant
Je kiffe trop mon gars
Ce texte n’est pas un navet
Mais de l’art culinaire
J’’expose, j’impose une nouvelle
Façon de rapper si tu comprends
Rien c’est que tu as
Du potage dans ton esprit coincé.
Je me fous de tes commentaires
Moi je rappe dans ma cuisine
ca donne une autre saveur
Une autre odeur
A ma putain de vie
Quand tu n’as plus un radis.

Découvrez également mes autres textes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *