Profite

PROFITE

Prends tes valises
Laisse les balises
Éteins ton phone
Qui te prend pour une conne.
Casse les chaines
Qui t’empêchent de vivre.
Suis-moi, je t’emmène
Loin de ces nuits
Où le sommeil te fuit.
Déchire ton uniforme
De femme bien comme il faut.
Laisse tes compteurs à zéro.

Profite du soleil d’été
Allongée sur le sable.
Pour un verre de rhum
Je suis ton homme.
Mets tes soucis sur la table
Et regarde l’horizon.
Profite du soleil d’été
Les doigts de pieds dans l’eau.
Oublie tous ces zéros
Qui veulent te Ken.
Oublie tout ce qui gène
Dans ta vie parisienne
Une glace à la main.

Laisse tous tes vices
Faire de toi, une femme
Libre, tout est délice
Sous les palmiers de Miami Beach.
Déhanche-toi comme une bitch
Ça n’a pas d’importance
Franchis tous les interdits
Mets de la distance
Entre toi et cette vie
Qui étouffe tes désirs.
Deviens perverse, immorale
On s’en fout si c’est mal.

Prends ma main
Ne pense plus à demain
Mets des glaçons dans ton verre
Pour noyer la femme d’hier
Plonge ton corps dénudé
Dans l’eau de tes fantasmes.
Tu t’en fous si c’est osé
T’es heureuse, t’as des spasmes
Tu souris de bonheur
C’est la première fois
Que tu sens battre ton cœur
C’est la première fois
Que tu te sens vraiment toi.
Les yeux fermés dans ce hamac
Tu rêves sans peur d’être réveillée
Tu jettes à la mer, ton sac
Tes amours en vrac.
Et tout devient transparent
 comme ton regard océan 

Découvrez également mes autres textes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *